Accueil > Actualités > Le Ministère du travail signe signé la charte d’engagement LGBT+ de (...)

Le Ministère du travail signe signé la charte d’engagement LGBT+ de l’association l’Autre cercle

Le Jeudi 19 juillet, le Ministère du Travail a signé la charte d’engagement LGBT+ de l’association l’Autre cercle.Retour ligne automatique
C’est dans la salle des accords de Grenelle que la Ministre Mme Muriel Pénicaud a souhaité signer cette charte car, comme elle l’a souligné, c’est un lieu où sont pris des engagements qui comptent.Retour ligne automatique
ALGO, l’association Diversité sociales, la DILCRAH ou encore avec de grands groupes privés (IBM, Casino) étaient présents autour de la table.

La Ministre a rappelé, alors que son ministère est déjà labellisé "Diversité" par l’AFNOR depuis 2012, l’importance de cette démarche pour une structure ministérielle qui encadre et contrôle le droit du travail.Retour ligne automatique
L’administration française se doit d’être exemplaire.Retour ligne automatique
Des modules de formation dédiés aux droits et à l’encadrement des personnel LGBT+ seront mis en place pour les inspecteurs du travail afin qu’ils puissent évaluer conseiller et éventuellement sanctionner les entreprises dans l’encadrement de leur personnel.Retour ligne automatique
Elle a aussi rappelé l’importance de déconstruire les préjugés et les stéréotypes au sein même du ministère. Retour ligne automatique
Diversités sociales, la toute jeune (2 ans) association LGBT du ministère du travail, a ensuite pris la parole pour remercier la Ministre et rappeler combien cette démarche était importante au sein du ministère où le personnel LGBT n’ose pas toujours être lui-même.Retour ligne automatique
Le tour de table s’est conclu sur le témoignage de grands groupes multinationaux qui intègrent, depuis longtemps, le volet LGBT dans leur politique RH et plus généralement d’entreprise .Retour ligne automatique
C’est avec plaisir que les membres du bureau d’ALGO ont assisté à ces échanges et à la signature de cette charte.

Cette nouvelle étape franchie par le ministère du travail met en perspective le chemin qu’il reste à parcourir au sein du MEAE.

Alors que de nombreuses administrations, Ministère de la Culture, de la Santé, du Travail ou encore la ville de Dijon ont signé la charte, le MEAE travaille toujours sur cette question.

ALGO profite de cet événement pour rappeler au Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères l’importance de rejoindre le cercle des signataires de la charte pour une institution porteuse des valeurs de la France à l’étranger.